Pourquoi être fille au pair ?

Avant d’aller plus loin dans ce blog, il me semble important de préciser le contexte. Qu’est ce que je fais ? Où et pourquoi je fais ça ? Depuis quand ? Pour combien de temps ? …

Je vis donc à Edmonton, en Alberta, dans l’ouest canadien. La province compte 4 000 000 d’habitants, les montagnes Rocheuses, de nombreux lacs et bien d’autres choses que je n’ai pas encore découvertes!

Je suis arrivée ici un peu par hasard, grâce au site aupairworld qui met en relation des futures filles au pair et des familles. Le hasard a très bien fait les choses pour moi puisque je suis arrivée dans une famille vraiment chouette, avec qui le feeling passe très très bien et avec qui je peux travailler et voyager facilement.

L’envie de venir au Canada me hante depuis maintenant un bon nombre d’années et je n’avais pas vraiment de destination prédéfinie. Je voulais juste travailler à mi-temps pour pouvoir voyager le reste de la semaine. C’est donc ce que je fais !

Je travaille du lundi au mercredi et le reste du temps… Je vadrouille !! 🙂

Dans la famille il y a donc trois enfants : P. qui a 6 ans et qui va à l’école toute la journée, I. qui a 4 ans et qui va à la maternelle 2 matinées par semaine ( 3 à la rentrée de septembre) et R. qui a 2 ans et qui est toujours à la maison.

20180425_103846

Ma journée de travail est donc rythmée ainsi : à 7h30 je monte dans la cuisine, les parents partent au travail. C’est le temps du petit-déjeuner, de l’habillage et de la toilette puis direction l’école pour le grand. Gros avantage, l’école est en face de la maison !!!

La journée se poursuit ensuite avec les deux plus petits : jeux, livres, bricolage, cuisine, sieste… Et à 15h15 on récupère le plus grand, on joue jusqu’à ce que les parents rentrent du travail aux alentours de 16h30.

Le travail de fille au pair est pour moi un vrai atout dans la mesure où je peux travailler, avoir un logement qui ne me coûte pas trop cher, et voyager pendant mes jours off. J’ai aussi le soutien et l’accompagnement d’une famille, ce qui pour moi a été une bouée lors de mon arrivée. En effet, c’est toujours plus facile d’arriver dans un nouveau pays en sachant qu’on ne sera pas totalement seule et qu’une, ou plusieurs, épaules bienveillantes seront là en cas de besoin.

20180518_141346

L’avantage de la famille c’est aussi de pouvoir voyager avec eux lorsqu’ils le font, pouvoir avoir de vrais conseils sur les lieux à visiter et ceux à éviter et puis surtout, avoir un point de chute après nos nombreux voyages persos.

Pour ce qui est de la suite, elle est encore incertaine. Le visa est valable 2 ans mais peu nombreuses sont les filles (ou les garçons) qui restent deux ans dans la même famille. Choix de la personne ou choix de la famille, tout dépend de la situation.

Voilà pour le petit retour sur mon job. Garde bien à l’esprit que chaque famille est différente, chaque fille au pair à ses attentes et ses besoins, idem pour la famille,  alors pour que tout se passe bien le maître mot c’est la communication et rien d’autre.
J’espère que ça pourra en aider certain et surtout, si tu as des questions, c’est avec plaisir que je réponds.

Cassoune, la (preque) Canadienne ! 🙂

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :