Le premier voyage en solitaire.

Nous sommes en Janvier et j’entame mon cinquième mois au Canada. J’ai dans la tête mille et une envie de voyage mais j’avoue que la peur de partir seule, alors que je ne maîtrise pas bien l’anglais, me cloue ici, à Edmonton.

Poussée par la mère de ma famille d’accueil, je décide de partir pendant 4 jours à Jasper, dans les montagnes Rocheuses. Ce qui me motive ? Je ne suis qu’à 4h de route d’Edmonton ( ce qui, pour le Canada, est vraiment proche), il y a apparemment une communauté française assez importante dans la ville et puis je me dis que finalement, si j’ai réussi à partir à 8000km de chez moi, je ne suis plus à quelques centaines prés.

Jasper est donc une petite ville située au milieu des montagnes. L’hiver c’est une formidable station de ski, l’été un merveilleux spot pour la randonnée et l’admiration des fameux lacs bleus turquoises du Canada. Pour le moment je n’ai pas eu la chance de voir ces fameux lacs, mais ce ne serait tarder 🙂

IMG-20180218-WA0006 1

N’ayant pas de voiture, je décide de prendre le bus pour me rendre à Jasper. En partant d’Edmonton, il faut compter environ 4h30. Le gros avantage est que le bus peut me déposer juste devant l’auberge où je vais rester. Lorsque j’arrive, il est tard, il fait déjà nuit. J’attends donc le lendemain matin pour profiter de la vue et l‘attente est récompensée !

Au programme de ce week-end, malgré les -15°, randonnée, randonnée et visite guidée d’un glacier ! Beaucoup de petits sentiers partent du centre ville et vous emmène au cœur des montagnes où écureuils, cerf de virginie et ours (en été) se côtoient.

Au détour d’un sentier, je m’approche de la rivière Athabasca qui n’est pas entièrement dégelée mais plus entièrement gelée non plus. Le spectacle est très beau et je reste quelques instants, au bord de l’eau, et je pends conscience de cette chance que j’ai de me retrouver là, en pleine nature. J’en viens même à penser que tout ce que je vois est encore plus beau que ce que j’avais pu imaginer. J’ai l’impression d’avoir plongée dans un guide de voyage…

P1030597

P1030789

Le lendemain, deux de mes amis français rencontrés à Edmonton, se joignent à moi pour la suite du week-end. Nous avons rendez-vous au shop de Maligne Adventure pour une excursion dans un glacier : le Maligne Canyon. Une fois sur place, des bottes et des crampons de sécurité nous sont offerts, ainsi qu’un casque pour protéger les éventuelles chutes sur la glace. Nous sommes un petit groupe d’une vingtaine, et nous partons, en bus, en direction du canyon. Une fois arrivée sur place, le guide nous explique le chemin que nous allons emprunter, et nous sommes partis pour 2-3h sur place.

Maligne Canyon fait partie d’une vallée où l’on retrouve et un lac et un peu plus haut ce canyon. Il est le plus spectaculaire de tous les canyons des Rocheuses. En effet, il atteint jusqu’à 50m de profondeur par endroit! La visite commence tout d’abord par une petite randonnée au dessus du canyon. C’est assez impressionnant de voir la profondeur de ce dernier, et surtout très impressionnant de penser qu’une fois l’hiver terminé, cet immense vide est rempli d’eau !

Par endroit, les stalactites sont tellement grosses, qu’elles deviennent de parfait spot pour l’escalade sur glace. Bien entendu, à cause de mon vertige légendaire, je ne m’essayerais pas à cette pratique 🙂

20180219_104217

La visite se termine et tous les trois nous faisons le même bilan : ce lieu est spectaculaire et nous sommes ravis d’avoir pu le visiter mais le coté très touristique gâche un peu le plaisir. Je pense que nous étions plus d’une centaine de personnes à se suivre de quelques mètres et à patienter pour faire des photos près des meilleurs spots…

Le lendemain, quelques heures avant notre départ, nous optons donc pour un lieu plus calme mais tout aussi beau, voir peut être même plus : les chutes de la rivière Athabasca. Cette fois-ci, nous n’avons pas de crampon, ce qui me vaudra une belle chute! Mais plus de peur que de mal, nous repartons pour admirer ce magnifique spectacle.

P1030677

P1030673.JPG

P1030668

Il est déjà l’heure de rentrer à Edmonton, 4h de route et une nouvelle semaine nous attendent. Dernière petite surprise en prenant la route, un bouquetin prend la pose pour nous, juste sur le bord de la route 🙂

P1030703.JPG

Je vous souhaite à tous un bon week-end et à bientôt pour la suite des aventures ! 🙂
Cassoune, la (presque) Canadienne !

Un commentaire sur “Le premier voyage en solitaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :